ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Technique et Science Informatiques

0752-4072
Revue des sciences et technologies de l'information
 

 ARTICLE VOL 25/5 - 2006  - pp.631-660  - doi:10.3166/tsi.25.631-660
TITRE
À propos de division usuelle et approchée de relations floues

RÉSUMÉ
Le rôle et les propriétés de la division sont bien connus dans le contexte de requêtes adressées à des bases de données relationnelles usuelles. Toutefois, les requêtes à résultat « tout ou rien » peuvent s’avérer parfois trop limitées pour répondre à certains besoins utilisateur et il est souhaitable d’envisager des requêtes étendues par l’introduction de préférences dans les conditions utilisées. Dans cet article, deux axes d’extension de l’opérateur de division sont étudiés : i) prise en compte de relations graduelles (i.e. composées de n-uplets pondérés) et ii) relaxation du quantificateur universel sous-tendant la division. Diverses démarches d’extension peuvent être envisagées et on s’attache ici à mettre en évidence celle(s) qui assure(nt) que le résultat obtenu est un quotient (au sens du résultat de la division d’entiers). On garantit ainsi que les extensions proposées de la division ont une sémantique convenable.

ABSTRACT
The role and the properties of the division are very well known in the context of queries addressed to regular relational databases. However, Boolean queries whose result is expressed in terms of all or nothing may turn out to be too limited to answer certain users needs and it is desirable to envisage extended queries by introducing preferences in the conditions. In this paper, two lines of extension of the division operator are studied: i) operand relations of the division are fuzzy relations (i.e. they are made of weighted tuples) and ii) weakening of the universal quantifier underlying the division. Various approaches to these extensions can be considered and one of our goals is to point out those which ensure that the resulting relation is a quotient (in reference to the characterization of the quotient of two integers). So doing, a sound semantics for the extended division is guaranteed.

AUTEUR(S)
Patrick BOSC, Olivier PIVERT, Daniel ROCACHER

MOTS-CLÉS
bases de données relationnelles, préférences, requêtes flexibles, ensembles flous, division de relations, quantificateur flou.

KEYWORDS
relational databases, preferences, flexible queries, fuzzy sets, division of relations, fuzzy quantifier.

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 12.5 €
• Non abonné : 25.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (159 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier