ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Technique et Science Informatiques

0752-4072
Revue des sciences et technologies de l'information
 

 ARTICLE VOL 35/4-5 - 2016  - pp.499-524  - doi:10.3166/tsi.35.499-524
TITRE
Estimation du marquage d’un réseau de Petri p-temporel sous observation partielle

TITLE
Marking estimation of a P-Time Petri net under partial observation

RÉSUMÉ
Cet article propose une nouvelle méthode de synthèse d’un observateur d’état pour des systèmes à événements discrets modélisés à l’aide des réseaux de Petri p-temporels. La méthode développée permet d’estimer le marquage du réseau en présence d’informations partielles sur le système. En effet, les transitions du modèle sont partitionnées en transitions observables (dont le tir peut être détecté par un agent externe) et en transitions non observables. Hormis la finitude de l’ensemble des marquages accessibles du réseau autonome sous- jacent, l’approche ne nécessite pas la prise en compte d’hypothèse restrictive sur la structure du réseau étudié. De plus, bien que le temps soit pris en compte le problème d’explosion combinatoire de l’espace des états est contourné – la construction du graphe des classes d’état n’étant pas nécessaire car la méthode s’appuie sur le réseau autonome associé au modèle p-temporel considéré. L’analyse temporelle des séquences d’intérêt repose, quant à elle, sur une technique d’analyse d’ordonnançabilité via des méthodes de programmation linéaire.


ABSTRACT
This paper deals with a novel state observer synthesis method of discrete event systems modeled by p-time Petri nets. Indeed, the developed approach aims at estimating the net marking based on the observation of the occurrence of particular transitions. As opposed to many existing approaches the application of the method does not required strong assumptions on the structure of the model considered except the finiteness of the set of reachable markings of the underlying autonomous Petri net. In addition, although the time factor is taken into consideration, the proposed technique is not hampered by the state space explosion problem as it relies on the underlying untimed structure of the P-time model studied - the building of the state class graph is not necessary. The analysis of the firing sequences of interest relies on a schedulability analysis technique based on linear programming.


AUTEUR(S)
Patrice BONHOMME

Reçu le 10 mars 2014.    Accepté le 10 septembre 2016.

MOTS-CLÉS
observateur d’état, ordonnançabilité, réseaux de Petri temporels.

KEYWORDS
state observer, discrete event systems, schedulability, time Petri net.

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 12.5 €
• Non abonné : 25.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (224 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier