ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Technique et Science Informatiques

0752-4072
Revue des sciences et technologies de l'information
 

 ARTICLE VOL 34/6 - 2015  - pp.637-666  - doi:10.3166/tsi.34.637-666
TITRE
Formalisation de la recontextualisation de modèles par graphe de dépendance

TITLE
Formal basis of model recontextualization of a dependency graph

RÉSUMÉ
Le travail présenté dans cet article vise à promouvoir la réutilisabilité d’outils dédiés à un domaine spécifique (défini par un métamodèle spécifique). Il cible en particulier les outils de réécriture. La proposition est fondée sur Modif, un langage dédié à l’évolution de métamodèles et à la coévolution de modèles. Son processus d’utilisation implique notamment deux migrations de modèles. La première (migration initiale), permet de mettre des données dans le contexte d’un outil dédié. La deuxième (migration inverse), permet de plonger les données mises à jour par l’outil dans le contexte initial du modèle original. Cette deuxième migration appelée recontextualisation est rendue possible grâce à la notion de graphe de dépendance qui spécifie les relations entre les données produites par l’outil et les données fournies en entrée. Les possibilités de la recontextualisation sont illustrées par la réutilisation de trois outils définis sur un métamodèle spécifique de machines à états.


ABSTRACT
The work presented in this paper aims at promoting the reusability of legacy tools in specific contexts, defined by specific metamodels. The approach is based on Modif, a dedicated language for metamodel evolution and model coevolution. Its associated process involves two model migrations. The first one (initial migration), allows to put data under the scope of a legacy tool. The second one (reverse migration), allows to put the legacy tool’s output back into the original specific context. This second migration called recontextualization is made possible thanks to the notion of dependency graph. It specifies the relations between the legacy tool’s input and the legacy tool’s output. The abilities of recontextualization are illustrated by the reuse of three legacy tools defined on a specific metamodel for finite state machines.


AUTEUR(S)
Paola VALLEJO, Mickaël KERBOEUF, Jean-Philippe BABAU

Reçu le 30 janvier 2014.    Accepté le 18 mars 2015.

MOTS-CLÉS
réutilisation, migration réversible, génération de code, graphe de dépendance.

KEYWORDS
reuse, reversible migration, code generation, dependency graph.

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 12.5 €
• Non abonné : 25.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (1,43 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier