ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Technique et Science Informatiques

0752-4072
Revue des sciences et technologies de l'information
 

 ARTICLE VOL 31/7 - 2012  - pp.835-837
TITRE
ÉDITORIAL

RÉSUMÉ

L’ingénierie dirigée par les modèles est devenue un paradigme incontournable du développement logiciel où le code source n’est plus considéré comme l’élément central d’un logiciel mais comme un élément dérivé d’éléments de modélisation. Après plus de dix ans de gestation, cette approche jusque-là principalement présente dans le monde académique commence à être expérimentée voire utilisée dans des projets industriels. Ce modèle qui représente une abstraction du système à réaliser passe ainsi du stade contemplatif au stade productif : grâce à l’utilisation de techniques de transformation on passe d’un modèle abstrait, capturant les besoins des utilisateurs ou les règles métiers, à un modèle incluant les spécificités de la plate-forme cible. Ces transformations sont encadrées par des processus de développement tels que la démarche en Y par exemple afin de garantir voire de valider l’exactitude des modèles cibles. D’un point de vue industriel, cette approche présente l’avantage de permettre une modélisation indépendante des plates-formes cibles centrée sur le métier qui évolue peu, et, via des transformations successives, d’obtenir rapidement des applications pour des plates-formes spécifiques. Grâce aux journées NEPTUNE organisées chaque année à Paris, nous sommes des témoins privilégiés de la croissance de l’ingénierie dirigée par les modèles dans la réalisation de systèmes embarqués et des premières utilisations de cette approche dans les systèmes d’information. Lors de ces journées, et plus particulièrement lors de l’édition 2012, nous avons pu constater la diversité d’utilisation de l’IDM dans ces deux univers : la chaîne de transformations pour les systèmes embarqués et la capture des règles métiers pour les systèmes d’information.

Nous réalisons également que nous sommes à un tournant dans l’industrialisation de l’IDM. En effet, lors de la rédaction de l’appel à communication de ce numéro spécial, nous visions un numéro présentant des mises en situation opérationnelles de l’ingénierie dirigée par les modèles dans un contexte industriel. Toutefois le peu de soumissions présentant de telles mises en situation nous a surpris. La majorité des contributions présentaient des expérimentations réalisées conjointement par des académiques et des industriels. Ce constat fait, nous avons identifié des éléments permettant de comprendre les raisons d’une telle situation : le thème de cet appel n’est-il pas trop novateur ? De ce fait, les mises en oeuvre opérationnelles sont encore balbutiantes. L’utilisation de cette approche, principalement dans les systèmes embarqués, ne concerne-t-elle pas des projets dont le caractère confidentiel empêche toute publication ?
[...]



AUTEUR(S)
Agusti CANALS, Thierry MILLAN

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (36 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier