ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Technique et Science Informatiques

0752-4072
Revue des sciences et technologies de l'information
 

 ARTICLE VOL 31/1 - 2012  - pp.11-38  - doi:10.3166/tsi.31.11.38
TITRE
Extraction de sous-ontologies autonomes par fermeture des opérateurs hyponymie et hyperonymie

TITLE
Sub-ontology extraction based on hyponym and hypernym closures

RÉSUMÉ

Les ontologies se sont imposées comme guides sémantiques efficaces pour la navigation et la recherche d’information dans des bases numériques toujours plus volumineuses. Cependant, la taille d’une ontologie a tendance à croître, d’autant plus rapidement qu’elle est acceptée comme standard d’un domaine. Il devient alors difficile, pour un humain, de l’appréhender dans sa globalité, ce qui est problématique pour toute application nécessitant une interaction humaine. Cet article présente une méthode et un outil qui, à partir d’un ensemble de concepts d’intérêt, identifient les concepts pertinents pour l’utilisateur et reconstruisent la sous-ontologie correspondante. Pour cela, un algorithme efficace est proposé pour le calcul de la fermeture des opérateurs hyponymie et hyperonymie. Cette solution est intégrée à l’application OntoFocus (http://www.ontotoolkit.mines-ales.fr/) qui est utilisée, à titre d’exemple, pour restreindre la Gene Ontology à partir de l’annotation du gène BRCA1, lié au cancer du sein.



ABSTRACT

During last decade, ontologies have been successfully used as semantic guidelines while navigating through huge and ever increasing quantity of digital documents. Nevertheless, the size of most ontologies, especially those shared and accepted as standards in a given domain, tends to grow beyond the human capacity to grasp information. This growth is thus problematic for a lot of key applications that require user interactions. This paper proposes a method to identify and build a sub-ontology focused on user’s concepts of interest. Additional key concepts are identified using efficient algorithms that encode the calculus of two operators’ closures: least common ancestor and greatest common descendant. As an example, the resulting program, called OntoFocus (http://www.ontotoolkit.mines-ales.fr/) is used to restrict the large Gene Ontology to a subontology focused on terms used to annotate a gene related to breast cancer.



AUTEUR(S)
Vincent RANWEZ, Sylvie RANWEZ, Stefan JANAQI

MOTS-CLÉS
extraction de sous-ontologie, transformation d’ontologies, ontologies contextuelles, plus petit ancêtre commun, plus grand descendant commun, théorie des graphes.

KEYWORDS
sub-ontology extraction, ontology transformation, directed acyclic graph, least common ancestor, greatest common descendant, graph theory.

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 12.5 €
• Non abonné : 25.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (490 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier