ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Technique et Science Informatiques

0752-4072
Revue des sciences et technologies de l'information
 

 ARTICLE VOL 29/7 - 2010  - pp.833-857
TITRE
Discrimination perceptive d'expressions émotionnelles actées vs. spontanées. Variabilité interindividuelle et influence de l'intensité de l'émotion

TITLE
Perceptual discrimination of acted vs. spontaneous emotional expressions. Cross-individual variability and influence of emotion intensity

RÉSUMÉ
Cet article présente les résultats d'une expérience de discrimination de parole expressive multimodale actée vs. spontanée. Des énoncés ont été produits spontanément par 4 locuteurs francophones piégés dans une tâche de Magicien d'Oz ; ces locuteurs, par ailleurs acteurs, ont ensuite simulé l'expression des mêmes affects dans un protocole supposé optimal pour la comparaison de l'expressivité actée et spontanée. Des paires d'expressions spontanée/simulée d'anxiété, d'irritation et de satisfaction ont été discriminées par 33 sujets francophones en condition audio, visuelle et audiovisuelle. Les résultats montrent une capacité globale à discriminer, avec une forte variabilité inter-sujet qui confirme l'hypothèse de compétences variables pour la séparation des affects volontaires vs. involontaires. Les différences d'intensité de l'émotion, évaluées par 32 sujets, apparaissent comme un indice potentiel de la discrimination, mais n'expliquent pas l'ensemble de la variabilité observée.


ABSTRACT
This paper reports the results of a discrimination experiment of acted vs. spontaneous multimodal expressive speech. Utterances were produced by 4 French-speaking actors trapped in a Wizard of Oz before simulating in an acting protocol supposed to be optimal for them. Pairs of acted vs. spontaneous stimuli, expressing affective states related to anxiety, irritation and satisfaction were discriminated by 33 French listeners in audio-only, visual-only and audiovisual conditions. Results show an overall ability to discriminate, with a strong listener effect which confirms the hypothesis of a variable competence for separating involuntary vs. simulated affects. Emotional intensity differences rated by 32 listeners appear as a possible strong cue to discrimination but cannot account for the whole variability.


AUTEUR(S)
Nicolas AUDIBERT, Véronique AUBERGÉ, Albert RILLIARD

MOTS-CLÉS
émotions, affects, parole expressive actée vs. spontanée, discrimination perceptive, variabilité individuelle.

KEYWORDS
emotions, affects, spontaneous vs. acted expressive speech, perceptual discrimination, individual variability.

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 12.5 €
• Non abonné : 25.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (379 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier