ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Technique et Science Informatiques

0752-4072
Revue des sciences et technologies de l'information
 

 ARTICLE VOL 26/9 - 2007  - pp.1195-1200  - doi:10.3166/tsi.26.1195-1200
TITRE
Chronique : Comment gagner la confiance en C ?

RÉSUMÉ
Le langage C est très utilisé dans l’industrie, en particulier pour développer du logiciel embarqué. Un des intérêts de ce langage est que le programmeur contrôle les ressources nécessaires à l’exécution des programmes (par exemple, la géographie de la mémoire, ou encore les allocations et libérations de cellules de la mémoire), qui de plus influent sur les performances des programmes. Des programmes C peuvent ainsi être particulièrement efficaces, mais le prix à payer est un effort de programmation. Par exemple, il peut être nécessaire d’utiliser l’arithmétique de pointeurs afin de calculer l’adresse d’une cellule de la mémoire.
Cependant, le fait que le langage C laisse davantage de liberté au programmeur favorise également la présence d’erreurs à l’exécution des programmes, erreurs qui peuvent être difficiles à détecter. Le dépassement des bornes de tableaux, ou encore la non-initialisation de variables sont des exemples de telles erreurs, qui peuvent ne pas se produire dans des langages plus récents tels que Java. D’autres erreurs à l’exécution proviennent de conversions de types et plus généralement de l’absence de sûreté du typage pour C.
Des solutions existent pour assurer sur du logiciel C des résultats de sûreté compa- rables à ceux garantis par les compilateurs d’autres langages plus récents.
[...]

AUTEUR(S)
Sandrine BLAZY

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (78 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier